Mon avis… par Bernard Bruyat

Il y a des choses que nous savons aujourd’hui :

OUI nous sommes toutes et tous porteurs de virus qui sommeillent en nous.

OUI nous somme toutes et tous responsables d’avoir  réveillé ce « Covi 19 » par notre comportement sur notre planète .

OUI il y en aura beaucoup d’autres qui vont ce réveiller .

OUI comme le dit le savant fou de l’animation d’ARTE nous savons tout cela et « on peut mourir moins bête, mais ca nous empêchera pas de mourir quant même .

NON même en sachant tout cela la cupidité, l’irresponsabilité, des Hommes grégaires que nous sommes devenu laissera encore place aux politiciens de tous courants de pensées, d’agir comme dans le Guépard de Guiseppe Tomasi dit Lanpedusa à l’arrivée en Sicile de l’oncle  de ma grand mère (il parait….) Guiseppe Garibaldi .

Il y a des choses que nous savons aujourd’hui :

OUI nous sommes toutes et tous porteurs de virus qui sommeillent en nous.

OUI nous somme toutes et tous responsables d’avoir  réveillé ce « Covi 19 » par notre comportement sur notre planète .

OUI il y en aura beaucoup d’autres qui vont se réveiller .

OUI comme le dit le savant fou de l’animation d’ARTE nous savons tout cela : « on peut mourir moins bête, mais nous mourrons quand même » .

NON même en sachant tout cela la cupidité, l’irresponsabilité, des Hommes grégaires que nous sommes devenus laissera encore place aux politiciens de tous courants de pensées. 

Dans l’oeuvre de Guiseppe Tomasi, dit Lampedusa :  Le Guepard, qui relate l’arrivée en Sicile de l’oncle  de ma grand mère (il parait….) Guiseppe Garibaldi, Tomasi et Visconti (dans son film) font dire à don Fabrizio Corbera en s’adressant à son neveu Tencrede « Si nous ne nous mêlons pas de cette affaire, il vont nous fabriquer une REPUBIQUE . Si nous voulons que tout reste pareil, il faut que nous changions tout » et il devait rajouter plus tard « Ensuite ce sera différent, mais pire… »

NON même en sachant tout cela la cupidité, l’irresponsabilité, des Hommes grégaires que nous sommes devenu laissera encore place aux politiciens de tous courants de pensées, d’agir comme dans le Guépard de Guiseppe Tomasi dit Lanpedusa à l’arrivée en Sicile de l’oncle de ma grand mère (il parait….) Guiseppe Garibaldi .

Tomasi et Visconti (film) qui font dire à don Fabrizio Corbera en s’adressant à son neveu Tencrede « Si nous nous mêlons pas de cette affaire, il vont nous fabriquer une REPUBIQUE. Si nous voulons que tout reste pareil, il faut que nous changions tout » et il devait rajouter plus tard « Ensuite ce sera différent, mais pire… ».