Lettre ouverte à mes contemporains

J’ai depuis les dernières élections municipales dont j’avais dénoncé la dangerosité et bien que je n’en connaissent pas les résultats tenu au courant ma propre commune des travaux de recherche que je fais depuis quarante ans sur la possibilité d’un autre vivre ensemble du local au mondial.

Je viens simplement aujourd’hui après ces premiers contacts avec ma commune restés sans aucunes réponses  proposer de mettre en place avec les personnes intéressées sur l’ensembles de nos  territoires ruraux  une réflexion sur la possibilité d’un Après  que pourrait être une commune libre habitée par des  « TERRESTRES RESPONSABLES » dans un esprit de « la désaccoutumance a la croissance ».

Quelques exemple : responsabilité de gestion du territoire partagé par Agora, éducation scolaire ouverte avec participation des habitants du territoire, étude de la souveraineté alimentaire du territoire, mise en place d’un revenu inconditionnel alimentaire ,de la propriété d’usage , d’une voirie responsable, entretien de chemins pour piétons et toutes formes de traction animale, réduction de la circulation automobile par V.V (voiturage voisinage) plus qu’une voiture sur deux roule, gestion concerné de l’environnement et des ressources naturelles , préserver et repeupler nos territoires de tous les animaux qui y ont leur place…

Localement et Mondialement Votre

Bernard Bruyat

Chercheur indépendant sécessionniste