Mon inquiétude même à cet âge que l’on dit avancé ( vers quoi ? )

On parle beaucoup du temps qui serait compté ?

Je n’ai à ce jour pas encore rencontré celle ou celui qui compte  » Le Temps » et c’est pour cela que je pense que devant une jeunesse qui semble bien trop vielle (sans révolution de la pensée) nous préconisons depuis pas mal d’années « Le métissage culturel des âges »

Après ces dernières élections locales il est vraiment temps que les personnes que vous avez élues prennent la véritable mesure des responsabilités qui les attendent devant l’ampleur que va représenter la sauvegarde de notre environnement  dans nos milieux ruraux pour la survie des générations suivantes qui vivront encore sur notre Terre Nourricières .

Il faudra inviter tous les habitants de ces territoires à se poser la question et rechercher comment chacun peut participer à cette sauvegarde à l’endroit où ils a les pieds posés .

Il ne s’agira plus de continuer à multiplier  le nombre de services publics  inutiles ou faisant double emploi ( souvent pour des raisons électorales) que ce soit dans les communes, Comcom, departement, région, ni de maintenir toujours dans ce même but en le justifiant par l’emploi (souvent inutile ) sur nos territoires  des établissements  dits « Publiques » comme les chambres consulaires où les professionnels sont obligés  d’adhérer et cotiser alors qu’ils maitrisent depuis longtemps les services mis en place sur Inter Net…  ni ces structures lourdement subventionnées , crées toujours dans les mêmes buts :  Pays, Parcs  Régionaux et autres associations de promotion touristique, simplement pourvoyeuses de touristes souvent en trop grand nombre pour la sauvegarde de notre environnement vu les traces de consommation qu’ils laissent parfois dans la nature.

Il faudra a l’endroit ou nous avons les pieds posés réfléchir à une autre organisation de notre vivre ensemble . Pour « REPENSER LE MONDE » nous devons repenser le monde qui nous entoure.

Covid Oblige : il sera certainement et pour encore très longtemps avec ses amies les autres pandémies et épidémies du passé ( peut être un peu trop vite ignorées) notre compagnon de vie sur notre Terre Nourricière. .

il ne s’agira plus d’attendre des décisions ou des directives de politiciens Elus de quelque bords que ce soit pas plus que des ordres d’institutions juridiques ou policière et punitives venu d’une gouvernance qui ne tient plus compte depuis longtemps de nos véritables besoins. IL ne s’agit plus de  protéger une economie par la consommation fortement énergivore et destructrice de notre environnement dans nos pays riches .

Tout en vous proposant une exposition de nos travaux de recherche dans le sens de ces réflexions nous pourrions faire  un premier bilan et tirer les leçons de nos agissements du passé pour comprendre ce qui faudra rechercher a améliorer autour de l’endroit ou nous avons les pieds posés.

Ce  » Pas de côté » qui passe par la RUPTURE dans la SECESSION face à cette gouvernance,  est une véritable révolution de la pensée du local au mondial avec le Métissage Culturel des Ages indispensable à  notre Terre Nourricière.

Bernard Bruyat