Lire et faire lire LA CHARTE DE LA TERRE

« On devrait comprendre que les choses sont sans espoir et cependant être décidé àn les vouloir changer  » Scott Fitzgerald

« En cette période d’urgence climatique et de crise du Covid-19, 850 organisations de la société civile, des mouvements sociaux, des communautés locales et des populations autochtones et indigènes de 100 pays appellent le Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies à reconnaître sans délai le droit à un environnement sûr, propre, sain et durable. Il devient urgent que les gouvernements inscrivent la charte de l’environnement dans la Constitution des Droits de l’homme, afin de préserver tous les autres droits, alors que les inégalités climatiques impactent de plus en plus la planète » UP’