L’ECOLE lieux de vie

Depuis de très nombreuses années j’ai travaillé au sein de l’OPDLM et aujourd’hui avec son Université du pas de côté à expliquer que le fonctionnement de nos écoles dans nos zones rurales avec ou sans le masque (covid oblige) ressemblent de plus en plus au fonctionnement des prisons dans notre pays.

Comme dans certains autres pays l’école doit appartenir à son village (même si son Education reste Nationale) et être gérée par l’ensemble de ses habitants dans un souci de Métissage Culturel des Ages (voir les rencontres que nous avons organisées autour de nos Festivals d’Epouvantails).

L’enseignement et non la « formation » ne doit pas se faire en lieu clos ou chaque enseignant ferme à clé sa classe après son cour et ou le directeur de cette même école a le souci comme dans les prisons de tenir fermé tous les accès, même pas la possibilité de taper dans un ballon ou toutes autres activités avec les copines et copains du village après les cours .

Renvoyé d’office devant un écran de télévision .

Masque ou pas masque dans cette période ou l’idée du complot mondial fait son chemin face aux agissements dictatoriaux de nos gouvernants, l’école doit redevenir un lieu de vie principal au sein de nos villes, quartiers et villages.

Bernard Bruyat

Chercheur Indépendant sécessionniste

OPDLM Université du pas de côté

www.lepasdecote.info