Communiqué

Dans cette période d’alerte sanitaire imposé par la COVID et dont nous sommes aujourd’hui incapable de connaitre et prévoir la durée il serait intéressant pour nos achats et approvisionnement de même que pour les services d’entretien PHYSIQUE , CULTUREL aussi bien que PSYCHIQUE de notre personne, que les professionnels de ces métiers et services proposent une autre façon de gérer ce passage difficile de  confinement.

C’est pourquoi en appliquant nous même et sans contrainte tous les gestes barrières que nous recommande après consultation avec le monde scientifique les personnes en charge de la santé public ( sans tomber dans la thèse simpliste du complot ) nous proposons d’ étudier avec toutes les personnes en charge de ces activités de revoir le partage des jours d’ouvertures de ces services.

On pourrait envisager dans les villes de plus de 1000 habitants que ce que l’on nomme grande distribution accepte d’ouvrir un jour sur deux ou une semaine sur deux ( à débattre) pendant que  les petits commerces et services de ville soit ouvert les autres jours.

Pour les communes de moins de 1000 habitants à l’inverse aucune fermetures seraient envisager car il s’agirait plutôt de voir comment pourrait ce développer d’autres services plus soucieux de favoriser un Métissage Culturel des Ages.

P/O l’OPDLM Université du pas de côté