« Les Lumières à l’âge du vivant » extraits

En politique , nous ne manquons vraiment pas d’informations des « CONTRES QUI AIDENT LE POUR A CROIRE QU’IL A RAISON »

« la reconnaissance de la valeur intrinsèque de la liberté implique un changement de paradigme en politique… Il faut donc aborder la question de l’autonomie des sujets avant d’envisager les conditions d’une organisation sociale et politique qui reposerait sur la liberté et serait capable de répondre aux défis que posent la mondialisation et le réchauffement climatique… Ainsi, les lumières à l’âge du vivant reposent sur une révolution dans la manière de penser et de penser son être-avec-le-monde-et-avec-les- autres.

Elle exige que le sujet revoie de fond en comble la manière dont il habite la terre et cohabite avec les autres … »

Les lumières à l’âge du vivant  Corine  PELLUCHON